Confessions d’une lesbienne fétichiste des pieds

Je m’appelle Annabelle et je suis fétichiste des pieds. Je prends un plaisir extrême à dominer d’autres femmes, ne les faisant s’occuper de mes pieds, nus, en bas, en diverses chaussures.
C’est sur un site d’annonces spécialisé dans les rencontres fétichistes et BDSM, Maitresclave pour ne pas le nommer, que j’ai fait la connaissance de Martine et Caroline.
Adeptes de foot-fucking, et autres joyeusetés du genre, elle recherchaient une troisième partenaire pour leurs ébats particuliers.
Rendez vous fut donc pris en leur domicile, où je me présentai, vêtue de cuir, avec des cuissardes à talons aiguilles. Après avoir bu un verre de liqueur, je laissai les deux femmes se mettre à l’aise.
Elles se léchaient la figure, excitées par ma présence. J’attirai Martine vers moi, lui tendit ma botte, et lui ordonnai de passer sa langue dessus. Un peu timide au début, elle commença doucement, avec maladresse. Je la guidai avec autorité, lui enfilant le talon entre les lèvres pour qu’elle le suce comme une verge.
Je fis signe à Caroline de s’occuper de mon autre jambe. Elles formaient un duo très sexy, chacune léchant une botte de haut en bas.
Quand je quittai mes cuissardes, je fis apparaître des mi-bas en dentelle. Ces bas laissaient voir nettement mes pieds.

Gardant ma pose, je demandai aux filles de continuer à passer leurs langues sur mes jambes.
Caroline, surtout, me léchait avec application, suçotant le talon, pour remonter vers mes mollets.
Elle me quitta le bas, pour pouvoir profiter en plein de la saveur de mon pied. Elle passait sa langue entre mes orteils, prenait le plus gros entre ses lèvres. Je sentais bien qu’elle prenait un plaisir intense à me lécher les pieds.
Je les repoussai un peu, afin de passer mes pieds sur leurs deux corps, allongés côte à côte. Je leur caressai les seins, alternativement, mais j’avais très envie de m’amuser avec Caroline, que je sentais bien réceptive. Elle frémissait au fur et à mesure que mes pieds passaient d’un sein à l’autre.
Martine, qui avait compris, s’était assise se côté pour nous regarder.
Elle se massait le minou, y enfilant ses doigts de temps en temps. Mon pied avait atteint la chatte de Caroline, qu’il caressait longuement. Elle mouillait beaucoup, et je voyais que la pénétration par mes orteils ne poseraient pas de problèmes. Je glissai doucement mon pied dans ses lèvres, m’y enfonçant un peu plus à chaque fois. Elle tremblait de plaisir. Je pénétrai maintenant en elle profondément, et la moitié de mon pied disparaissait dans les profondeurs de sa chatte.
Elle se trémoussait beaucoup, et je devais faire des efforts pour continuer à la baiser. Je fis signe à Martine de nous rejoindre, et lui enjoignis de prendre ma place. En parfaite maîtresse, je les installai fesse à fesse, et les aidai à s’enfiler leurs pieds respectifs dans le sexe de l’autre.
Je savourais le spectacle de ces deux salopes qui s’enfonçaient leurs orteils dans le vagin, en me caressant.
Je jouais avec elles, leur massant le clito, pour les faire jouir. Je me masturbais devant leurs ébats, m’astiquant la vulve avec vigueur. Je passais de l’une à l’autre, mes mains, mes pieds ma langue, s’activant dans toutes les parties de corps que je pouvais attraper au vol.
Elles jouirent avec un bel ensemble, et je regrettai de ne pas avoir pris mon appareil photo pour immortaliser cette scène touchante. Leurs cris étaient si forts que j’eus peur un instant de voir rappliquer les voisins.
Ensuite, je les revis de nombreuses fois pour réitérer ces exploits.

Fetish Generation sur Facebook

L’Express nous explique le fétichisme des pieds ?

Vous êtes fétichiste des pieds ? Ou ce sujet vous trouble, vous étonne, vous questionne ? Pourquoi ne pas vous tourner vers un article publié dans un média classique et sérieux tel que L’EXPRESS sur sont site web et dans la rubrique « Sexo » bien entendu.

Sous le titre « Comprendre le fétichisme des pieds » et après l’introduction suivante « Pour prendre leur pied, ils adulent ceux de leurs partenaires. Qui sont les fétichistes des pieds, et comment comprendre cette forme d’addiction sexuelle? Explications et témoignages » la journaliste Caroline Langlois nous fait part de ses impressions.

Pour lire l’article, cliquez ici : http://www.lexpress.fr/styles/sexo/compendre-le-fetichisme-des-pieds-et-la-podophilie_1693018.html